Votre chien aboie et ennuie vos voisins ? Voici ce que vous devez faire !

Advertisement

Exceptionnel, loyal et intelligent, le chien est l’animal de compagnie par excellence.

Certaines personnes le dressent même pour monter la garde de la maison.

Cet animal possède un instinct extraordinaire pour identifier les malfaiteurs.

De nature, le chien aboie quand il y a des inconnus qui franchissent leur territoire ou lorsqu’il n’est pas content.

Mais si les aboiements deviennent constants, cela peut déranger les voisins que vous viviez dans un appartement ou que vous partagiez la même clôture.

Que faut-il faire alors dans ce cas ?

Vous devez éviter les situations qui pourraient énerver le chien.

Tout d’abord, il faut connaitre le comportement de votre chien.

Vous ne devrez pas mettre l’animal en échec afin de ne pas blesser quelqu’un.

Par exemple, il ne faut pas le mettre dans une position ou un endroit où il va aboyer toute la journée et réagir méchamment à chaque fois qu’une personne rentre chez vous.

Pour plus de détails, je vous invite à lire cet article: Mon chien aboie en mon absence que faire.

Il est aussi préférable de disposer d’une barrière de sécurité résistante et assez haute pour que ses pattes ne puissent pas atteindre.

Ne jamais utiliser des clôtures électriques

Pour les chiens, le choc électrique peut être traumatisant et la plupart d’entre eux ne veulent plus sortir dehors après en avoir subi.

Cela peut créer encore d’autres problèmes de comportements comme des aboiements constants à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la maison.

Le pire c’est que certains chiens ne connaissent pas la présence de choc sur la clôture et dès qu’ils voient un autre animal ou une personne de l’autre côté, ils courent et aboient en franchissant la limite dangereuse.

Il faut noter que les clôtures électriques ne sont pas vraiment un bon système de sécurité, car cela peut blesser autrui.

Ne pensez pas à punir le chien s’il grogne

Lorsqu’un chien ne se sent pas bien, il nous donne des signaux d’avertissement à travers un grondement.

Un chien qui grogne est préférable à un autre qui mord quand il est énervé.

A lire aussi: mon chien est agressif, que faire?

Et si vous punissez votre animal pour ce comportement, il y a de fortes chances qu’il ignore les avertissements la prochaine fois et adopte une réaction plus sévère en mordant directement par exemple.

Vous devrez également surveiller les indices de stress que votre chien émet.

Cela peut être un bâillement, un coup de langue rapide ou le fait de regarder d’autres chiens ou une personne.

Il faut le faire sortir de cet état de stress avant qu’une situation ou quelque chose l’énerve.

En outre, tâchez de ne jamais laisser votre animal sans surveillance à l’extérieur de votre maison, surtout s’il a montré une certaine réactivité ou inconfort vis à vis de vos voisins.

L’ennui peut provoquer des aboiements et d’autres comportements effrayants.

Dans son éducation, il faut lui apprendre des signaux fiables afin que vous puissiez le maîtriser à tout moment.

Pour ce faire, vous devez lui donner une récompense à chaque fois qu’il vient après votre appel.

Et s’il prend du temps pour venir vers vous, ne pensez pas à le punir.

Les bonnes techniques de formation

Il ne faut pas être un maître-chien professionnel pour réussir l’éducation de son chien.

Ceux qui ont aimé cet article, ont également apprécié celui-là:  Choisir un collier pour chien, le GUIDE d'achat complet

Vous pouvez également utiliser des techniques d’entraînement afin d’améliorer la relation de votre chien avec votre voisinage.

Bien évidemment, cela dépend aussi de votre relation avec vos voisins.

 

La première chose à faire donc c’est de créer un lien entre vous et votre voisinage.

Vous pouvez par exemple les inviter à manger chez vous.

Et quand ils viennent à la maison, demandez-leur de ne pas faire attention à votre chien.

Il ne faut pas qu’ils le caressent ou lui adressent la parole.

Dites-leur également de ne lui donner aucune friandise ou de laisser de la nourriture au sol.

Si avec ces techniques, votre chien montre des signes de confort, des interactions limitées peuvent avoir lieu.

Et s’il montre des réactions de méfiance ou d’inconfort, il faut le retirer de la situation.

Dans le cas où vous ne connaissez pas bien vos voisins, vous devrez leur interdire de toucher ou de caresser votre chien ou de lui parler à travers la clôture.

Et si possible, ajoutez une deuxième couche à la clôture.

Si vous habitez dans un appartement, le mieux c’est que vous prépariez le chien tout en évitant toutes les situations qui pourraient le frustrer.

Si jamais votre chien a déjà mordu quelqu’un auparavant, il est essentiel de consulter un entraîneur expert dans votre région pour régler l’affaire.

À titre de suggestion, vous pouvez trouver le meilleur chez positively.com/trainers.

Identifiez les causes des aboiements

Dans tous les domaines, il faut toujours connaitre les causes afin de déterminer quelle solution adopter.

Il est donc primordial pour vous de déterminer la cause principale des aboiements de votre chien.

Ainsi, posez-vous les bonnes questions, est-ce qu’il est effrayé, s’ennuie ou stressé ? Ce n’est pas tout, vérifiez également le ton.

Est-ce un ton fort, un ton d’alerte ou encore un aboiement continu qui demande quelque chose ?

Par ailleurs, vous devrez impérativement faire en sorte que votre animal reçoive suffisamment de stimulation physique et mentale.

Vous devrez garder en tête que le laisser dans la cour toute la journée ne remplace pas une balade appropriée et adaptée à son physique.

Quant à la stimulation mentale, pensez à passer du temps avec lui en jouant à un jeu interactif ou en faisant quelques séances d’entraînement.

N’oubliez surtout pas de lui donner des récompenses à chaque fois qu’il fait des efforts.

À noter que l’augmentation des exercices provoque une diminution significative des aboiements.

Si le chien aboie continuellement en voyant des choses par la fenêtre, il faut que vous apportiez tout simplement des modifications à l’intérieur de votre maison.

Par exemple, vous pouvez bloquer l’accès de votre animal à certaines chambres ou certaines fenêtres et porte.

Pour ce faire, vous pouvez mettre devant la fenêtre un porte-bébé ou un mobilier

Enfin, vous devez éviter tout type de punition et oublier les outils que vous pouvez utiliser pour faire taire votre chien quand il aboie, comme les colliers citronnelle, les colliers de choc et autres dispositifs anti-aboiements.

Ces objets sont des instruments qui peuvent causer encore plus de traumatismes à votre animal de compagnie.

Source: dogster.com

Advertisement

Ajouter un commentaire