Mon chien a l’œil qui coule, que faire?

Advertisement

Mon chien a l’œil qui couleL’œil est un organe sensoriel le plus utilisé chez les chiens comme chez l’homme.

C’est pour cette raison qu’il est très sensible aux traumatismes, aux infections et aux maladies. Souvent négligées, les maladies au niveau de l’œil pour les animaux de compagnie sont courantes.

Les propriétaires de chien ne font pas tellement attention sur les maladies relatives à l’œil.

Pourtant sans prendre une décision adéquate, vous pouvez être exposés à une grave conséquence notamment la cécité.

Au cas où mon chien a l’œil qui coule, vous devez l’emmener chez un vétérinaire pour effectuer un diagnostic et pour connaître les causes exactes de ce problème.

Par ailleurs, beaucoup de propriétaires de chiens n’ont pas remarqué les problèmes oculaires de leur animal de compagnie jusqu’à ce qu’il se trouve dans un état avancé,dont la cécité.

Le vétérinaire est obligé d’une opération de l’enlèvement d’un œil.

Les complications de nature oculaire peuvent varier grandement d’une cause à l’autre.

Une déchirure excessive peut résulter des anomalies au niveau des paupières, d’une infection ou de maladies oculaires.

Les yeux larmoyants deviennent un problème lorsqu’ils sont accompagnés par d’autres symptômes qui indiquent une irritation.

Les maladies oculaires peuvent être douloureuses pour votre animal de compagnie et doivent être examinées par un vétérinaire sans délai.

Toutefois, cette maladie est souvent habituelle chez les chiens.

À un certain moment, vous avez remarqué des yeux larmoyants chez votre chien.

Il est facile de supposer que le chien pleure.

Toutefois, ces larmes sont causées par autre chose que des émotions.

Selon les affirmations des professionnels, les chiens ont des canaux lacrymaux pour le bon fonctionnement de l’œil.  Cependant, les canaux lacrymaux d’un chien drainent le liquide vers la gorge et le nez au lieu de déborder.

Au cas où mon chien a l’œil qui coule, ou avoir l’air de pleurer, il y a toujours une origine à ce problème sanitaire, un rendez-vous chez un vétérinaire est recommandé.

Les symptômes des yeux qui coulent chez les chiens

Le traitement vétérinaire est essentiel pour soigner les affections oculaires.

Les problèmes liés à l’œil peuvent être extrêmement inconfortables pour votre chien.

Si vous remarquez les signes ci-après, contactez votre vétérinaire pour le traitement des yeux larmoyants chez le chien.

Il s’agit entre autres d’une rougeur aux alentours de l’œil, la coloration rougeâtre de l’œil, le strabisme, une humidité sous l’œil d’un chien, la fréquence d’un éternuement, une infection de la peau et des yeux.

Vous devez aussi faire attention si votre chien frotte des yeux avec sa patte, ou contre d’autres objets.

Vous devez l’emmener chez un vétérinaire.

Une maladie dénommée par le professionnel « épiphora », le larmoiement d’un chien est dû à une hypersécrétion de larmes chez le chien.

Par ailleurs, les maladies oculaires chez un chien sont souvent liées à d’autres soucis sanitaires, il s’agit entre autres du diabète, d’hypocalcémie, de la maladie cornéenne, cataracte et lipémie rétiniennes, des hémorragies intraoculaires dues à une pression artérielle systémique élevée et lipémie rétinienne.

Par ailleurs, les troubles oculaires mentionnés ci-dessous indiquent souvent que votre animal a des maladies ou troubles du sang ou des vaisseaux sanguins.

En effet, les yeux rouges de votre chien peuvent signaler un problème oculaire. Il nécessite un traitement avec des gouttes oculaires.

Il vous arrive de recourir à la chirurgie d’urgence des yeux du chienau cas où les infections oculaires sont graves.

De plus, les yeux rouges chez les animaux de compagnie peuvent signaler de nombreux problèmes d’origine  inflammatoires et des maladies infectieuses.

Les diagnostics du larmoiement chez un chien

Selon les informations émises par les vétérinaires, les yeux larmoyants chez un chien peuvent indiquer un problème de santé grave.

Ne tardez pas à emmener le chien chez le vétérinaire pour un examen de la vue.

Le vétérinaire vous pose quelques questions à propos de la durée de l’écoulement de liquide sur l’œil de votre chien et s’il existe une maladie héréditaire ou une cause extérieure sur le larmoiement de votre chien.

Si votre chien montre des signes de douleur, le vétérinaire peut administrer dans l’œil du chien une solution à la fluorescéine.

C’est une procédure indolore pour vérifier s’il y a des rayures ou pour examiner la présence de corps étrangers ou pour une réelle évaluation de l’écoulement des larmes.

Le vétérinaire examine également les yeux de votre animal pour évaluer la production de larmes, les dommages à la cornée et la fonction du canal naso-lacrymal.

Des radiographies peuvent être incluses pour rechercher d’éventuelles obstructions.

Selon la cause de l’épiphora, le vétérinaire peut suggérer une investigation plus approfondie avec un ophtalmologiste.

Le vétérinaire vérifie aussi au cas où mon chien a l’œil qui coule.

Votre chien peut être atteint de la conjonctivite, l’uvéite et le glaucome.

Parfois, l’épiphoran’est pas le résultat d’une production excessive de larmes, mais à un problème de drainage des larmes.

Ce canal de drainage peut être obstrué par des débris tels que des herbes, des rhinites ou des sinusites.

Il entraîne un gonflement des tissus mous autour du conduit, provoquant à une occlusion.

Vous devez connaître également que d’autres races de chien sont prédisposées à l’écoulement de l’œil.

Il s’agit des caniches.

La cause du débordement anormal de larmes n’est pas toujours facile à déterminer.

Parfois, une infection du nez et de la gorge favorise un blocage partiel ou complet des canaux lacrymaux.

Les causes de l’excès de larmes chez un chien

Il peut y avoir de nombreuses causes pour les yeux larmoyants chez les chiens.

Elle varie sous divers degrés de gravité.

Vous pouvez distinguer les allergies.

Tout comme les êtres humains, les allergies peuvent causer un débordement anormal de larmes chez votre animal de compagnie.

Les chiens peuvent être allergiques à un certain nombre de choses, y compris le pollen, la poussière, les squames, la fumée ou les ingrédients alimentaires.

Lors de votre passage chez un vétérinaire, ce dernier effectue quelques tests pour comprendre la cause de la réaction allergique.

Le propriétaire de chien ne doit pas s’inquiéter, car une réaction allergique peut être une cause de larmoiement chez un chien.

Ceux qui ont aimé cet article, ont également apprécié celui-là:  Cette femme a tué son chien par erreur! en lui donnant ces 3 médicaments à usage humain!

Il ne faut pas oublier de mentionner qu’une rhinite / sinusite peut provoquer un gonflement adjacent au système de drainage des larmes

Si les canaux lacrymaux d’un chien se bloquent, ils peuvent être également l’origine du débordement anormal de larmes chez un chien.

Le point lacrymal est bloqué en raison d’un gonflement (en présence d’une infection), de malformations congénitales ou de cicatrices dues à des blessures ou traumatismes antérieurs.

Si les larmes n’ont plus d’accès, elles s’accumulent autour et sous la région des yeux.

Elles se coincent sous la fourrure et causent d’autres infections fongiques ou bactériennes, sans parler de ces taches larmoyantes.

Le blocage du système de drainage naso-lacrymal peut être causé par un manque congénital d’ouvertures normales sur les paupières dans le système de drainage lacrymal.

Vous pouvez constater ce cas chez les épagneuls de cocker, les bulldogs et les caniches.

Par ailleurs, les infections oculaires peuvent causer un débordement anormal de larmes chez un chien.

Si les larmes du chien sont jaunes, muqueuses ou sanglantes au lieu d’être claires, cela peut indiquer que votre chien a une infection oculaire.

D’autres symptômes comme un gonflement ou une irritation oculaire sont les causes de l’œil qui coule chez un chien. Si votre chien affiche ces signes, vous devez aller voir un vétérinaire.

Il vous donne un traitement médical adéquat.

L’implication des corps étrangers cornéens ou conjonctivaux est généralement observée chez les chiens jeunes, actifs et de grande race.

L’inflammation des paupières et de la conjonctive peut être due à des causes infectieuses ou à médiation immunitaire.

Les troubles de la cornée sont caractérisés par la présence de rayures / ulcères avec ou sans inflammation. L’inflammation de la partie antérieure de l’œil, y compris l’iris, peut être une source de l’écoulement de larmes chez un chien.

Les tumeurs des paupières sont généralement observées chez les chiens plus âgés de toutes les races.

Au cas où mon chien a l’œil qui coule, assurez-vous de le surveiller de près et de lui donner un traitement médical.

Les races avec une abondance de pelage sur le visage peuvent avoir un débordement anormal de larmes.

Par ailleurs, les cils poussent à un angle anormal et ils s’intègrent à l’intérieur de l’œil du chien provoquant une abondance de larmeschez votre animal de compagnie.

Le traitement du larmoiement chez un chien

Le traitement des yeux larmoyants chez les chiens varie en fonction de la cause.

Tout d’abord, au cas où mon chien a l’œil qui coule, la première étape du traitement est de résoudre la cause de l’irritation des yeux.

Ainsi, vous devez retirer le corps étranger des tissus humides de l’œil ou de la cornée.

Le traitement de la maladie oculaire primaire, comme la conjonctivite, l’ulcération cornéenne avec ou sans inflammation, et/oul’inflammation de l’iris et d’autres zones de la partie antérieure de l’œil est de recourir à un collyre canin.

Le traitement inclut le rinçage de l’œil avec de l’eau stérile ou une solution saline.

Les antibiotiques sont prescrits.La mode et la fréquence d’utilisation de ce médicament doivent suivre la prescription du vétérinaire pour soigner à temps la maladie des yeux de votre chien.

Si les dommages sont trop graves, une intervention chirurgicale pourrait être nécessaire pour soigner les infections et les maladies oculaires de l’œil d’un chien.

Le vétérinaire peut prendre en charge également la lésion primaire qui bloque le drainage des larmes.

Il effectue le soin nécessaire pour permettre la reprise normale du flux de larmes à travers le système de drainage des larmes.

Les chiens présentant une inflammation du sac lacrymo-nasal peuvent avoir besoin d’un cathéter placé dans le canal lacrymal pour le maintenir ouvert et pour empêcher la formation de cicatrices.

Si la cause du larmoiement du chien est une formation anormale de la paupière, une réparation chirurgicale peut être nécessaire. La guérison est rapide.

La reprise de la fonction normale des yeux du chien peut se faire facilement en suivant les consignes du vétérinaire.

En cas d’une distichiasis et de l’entropion, la chirurgie est l’option la plus viable.

Parce que les cils et les cheveux sur la paupière peuvent frotter contre le globe oculaire, des ulcères peuvent en résulter.

Si les ulcères ne sont pas traités, une perte de vision peut survenir.

Dans ce cas, la cryochirurgie ou l’ablation des cheveux par électrolyse peut être utilisée pour traiter la distichiasis. Votre vétérinaire prescrit des médicaments appropriés en fonction du diagnostic et du plan de traitement de votre chien.

Ceux-ci peuvent inclure des crèmes antibiotiques et des crèmes oculaires soulageant la douleur et qui permettent de renforcer le processus de guérison.

Un collier élisabéthain devrait être utilisé pendant le temps de récupération pour empêcher votre chien d’irriter davantage lazone visée.

Pour la maladie de la conjonctivite, vous devez effectuer le rinçage de l’œil et un traitement antibiotique.

Le vétérinaire peut prescrire des gouttes pour les yeux et les crèmes pour soigner le débordement de larmes chez votre animal de compagnie.

En cas d’un ulcère de l’œil, les gouttes et les antibiotiques sont requis.

Pour cette maladie, vous devez administrer des gouttes oculaires ou une pommade à la maison pendant un certain temps.

Le vétérinaire est en mesure de vous guider sur la meilleure méthode d’utilisation des gouttes pour les yeux de votre chien.

Comment gérer le débordement anormal de larmes chez un chien ?

Tout d’abord, vous devez augmenter le niveau de confort de votre chien en coupant la fourrure autour des yeux et en nettoyant doucement les coins des yeux avec une serviette en papier humidifié avec de l’eau chaude.

Vous pouvez utiliser un lavage des yeux de chien régulièrement pour garder les yeux de votre chien propre et hydraté.

S’il frotte plus souvent ses yeux, utilisez un collier élisabéthain pour éviter tout dommage aux yeux jusqu’à ce que vous puissiez l’amener chez votre vétérinaire.

Vous devez également effectuer un contrôle hebdomadaire chez un vétérinaire lors d’une inflammation du sac naso-lacrymal chez un chien.

 

 

Advertisement

Ajouter un commentaire