Mon chien s’étouffe! voici la manoeuvre qui va le sauver chien!

Untitled-1 copy

mon chien s'étouffe

La détresse respiratoire ou la difficulté respiratoire, souvent appelée dyspnée, est difficile à soigner chez les chiens. Elle peut survenir à tout moment pendant le processus de respiration, pendant l’inspiration (respirer) ou l’expiration (expirer).

Lorsque vous êtes à la rencontre d’un chien qui s’étouffe, vous devez lui apporter le secours nécessaire. Vous devez bien dégager sa voie respiratoire car il a du mal à obtenir suffisamment d’oxygène dans ses tissus sanguins. Par ailleurs, la dyspnée est souvent associée à une accumulation de liquide dans les poumons ou dans la cavité thoracique. Ce liquide peut entraîner un essoufflement et de la toux.

D’une manière générale, le système respiratoire d’un chien englobe de nombreuses parties, dont le nez, la bouche, la gorge (pharynx et larynx), la trachée et les poumons. L’air est aspiré par le nez ou la bouche et elle est ensuite transportée dans les poumons par un processus appelé inspiration. Dans les poumons, l’oxygène est transféré aux globules rouges.

Les globules rouges transportent ensuite l’oxygène vers d’autres organes du corps. Les problèmes de respiration chez les chiens peuvent affecter toutes les races et tous les âges. Ils peuvent devenir rapidement mortels. Si vous voyez un chien qui s’étouffe, vous devez l’emmener immédiatement chez un vétérinaire le plus vite possible.

Les causes de la dyspnée chez le chien

Les causes de la difficulté respiratoire chez les chiens sont nombreuses. Il s’agit entre autres des affections de l’appareil respiratoire supérieur, les affections intra-thoraciques et les autres maladies. Pour le cas de l’appareil respiratoire supérieur, il englobe les organes de la gorge, comme le larynx, le pharynx et la trachée.

Un chien qui s’étouffe facilement peut avoir une paralysie de larynx, une obstruction de la laryngite, d’une malformation de la voile de palais, de la présence des tumeurs du larynx, d’un abcès, d’une hypoplasie de la trachée, de la sténose de la trachée. Pour le cas des affections intra thoraciques, la difficulté respiratoire est causée par un dysfonctionnement des poumons.

Toutefois, d’autres maladies et infections peuvent être à l’origine de la dyspnée chez le chien. Il s’agit entre autres de la maladie cardiaque ou insuffisance cardiaque, des maladies pulmonaires, des tumeurs ou cancer dans les poumons ou qui pressent sur les voies respiratoires, les infections telles que la pneumonie, une obstruction de la voie respiratoire, un saignement dans les poumons ou la poitrine, une accumulation de liquide anormale dans ou autour des poumons.

En outre, certaines races sont prédisposées à la maladie de la dyspnée. Si les uns ont des narines rétrécies, une paralysie du larynx (les bouledogues et les terriers de Boston), les autres sont prédisposés à l’affaissement de la trachée, à la bronchite chronique et à la maladie de la valvule mitrale chronique (chien de race de petite taille)

Diagnostic de la dyspnée chez les chiens

 

Des tests de diagnostics sont nécessaires pour déterminer les causes du chien qui s’étouffe. Le vétérinaire effectue une analyse complète et un examen par le biais d’un stéthoscope (auscultation) du cœur et des poumons. Il peut recourir à la radiographie thoracique (rayons X), la prise de la pression artérielle, l’électrocardiogramme (ECG), un examen échographique du cœur (échocardiogramme) et un test sanguin.

Les traitements nécessaires de la dyspnée chez les chiens

Le traitement de la dyspnée dépend de la cause. Souvent, le vétérinaire essaye de stabiliser votre animal et lui permettre de respirer plus facilement. Il lui administre de l’oxygène. Il minimise le stress. Il peut prescrire en cas de besoin les médicaments tels furosémide ou la spironolactone. Habituellement en urgence, la dyspnée nécessite une consultation chez un vétérinaire d’une manière immédiate.

Lors de votre passage chez le vétérinaire, vous devez noter quelques points importants dont sa capacité à respirer confortablement (ou non), son rythme respiratoire et ses efforts,la présence des symptômes comme la toux ou la fatigue intense. Par ailleurs, le traitement optimal de la dyspnée nécessite une combinaison de soins vétérinaires à domicile et professionnels.

Pour renforcer le soin d’un chien qui s’étouffe, vous devez prévoir des examens réguliers avec votre vétérinaire. Cela comprendra une entrevue sur les symptômes cliniques et la qualité de vie de votre animal de compagnie.

Les traitements de la dyspnée doivent inclure un repos, l’inhalation d’air humidifié et d’antibiotiques en cas de besoin. Le vétérinaire peut administrer d’autres médicaments pour soulager les peines de l’animal, dont les expectorants et les bronchodilatateurs.

Les activités de votre chien devront être limitéesjusqu’à ce que le problème de respiration soit suffisamment maîtrisé. De plus, vous devez bien gérer les problèmes de respiration du chien une fois que vous êtes retourné à la maison.

Dans ce cas, n’oubliez pas de bien suivre les instructions de votre vétérinaire. Donnez tous les médicaments et respectez les contrôles et l’évolution de l’état de santé de votre chien qui s’étouffe facilement. Votre vétérinaire peut répéter certains des tests qui ont été effectués pour connaitre l’évolution du traitement et de la guérison de votre chien.

Un chien qui s’étouffe, peut causer une grande panique à la maison.

Ces derniers jours, j’ai reçu pas mal de mails  de la part des propriétaires de chiens me disant Qu’ils ont un chien qui s’étouffe et ont des difficultés respiratoire ( Dyspnées).


Je prends l’exemple de Silvia qui m’a écrit pour le même problème avec son chien :

« Bonjour,
Je suis inquiète pour mon chien qui s’étouffe relativement souvent. Ces symptômes surviennent surtout quand il est content et quelques fois après avoir bu. Est-ce que je peux faire qqch pour lui éviter ça? Où pensez-vous que c’est un problème de trachée trop petite comme on me l’a suggéré? Ou aurait-il qqch à la gorge (fibres de tissus, laine, etc.)
Il a un rdv chez le véto en janvier, dois-je suggérer des tests particuliers?
Merci infiniment! »

Donc, j’a pensé à écrire un article sur le sujet pour vous présenter les différentes causes qui peuvent être derrière ces symptômes et quand est-ce que cela devient urgent et dangereux pour un chien qui s’étouffe.

Un chien qui s’étouffe,  ce n’est  pas toujours une manifestation d’une maladie de l’appareil respiratoire. Il est donc important de déterminer les causes rapidement et précisément.

 Un chien qui s’étouffe, il essaye d’expulser des éléments contenus dans l’arbre respiratoire (la trachée et les bronches).

Je vais diviser les causes de ce problème en deux catégories principales :
Les affections de l’appareil respiratoire supérieur et les affections intra thoraciques.

Les affections de l’appareil respiratoire supérieur.

Il s’agit de tous les problèmes qui peuvent toucher les organes de la gorge, comme le larynx, le pharynx….
-Paralysie de larynx : cela peut arriver dans les cas d’accidents au niveau du cou ou lors des intoxications par ex.
-Laryngite obstructive : c’est une inflammation du larynx après une obstruction par un corps étranger (un os, bois…)
-Voile de palais trop long : dans les cas des malformations congénitales des nouveaux nés.
- Collapsus laryngé.
-Les tumeurs de larynx peuvent obstruer les voies respiratoires et causer une dyspnée.
-Les abcès.
-Hypoplasie de la trachée : chez les chiots qui naissent avec une trachée à volume réduit.
-Sténose de la trachée : obstruction de la trachée

Les affections intrathoraciques:

Cela englobe tout les problèmes qui peuvent causer une difficulté de fonctionnement correct des poumons.
-Un pyothorax : c’est un épanchement de pus à l’intérieur de la cage thoracique suite à une rupture d’un abcès.
-Hémothorax : c’est la même chose qu’un pyothorax, mais cette fois à cause d’un épanchement sanguin suite à une hémorragie.
-Tumeurs des poumons.

NB : J’ajoute aussi que un chien qui s’étouffe ce n’est pas  toujours liés à des problèmes de l’appareil respiratoire, mais  peuvent être simplement une conséquence d’autre pathologies plus grave et généralement des problèmes cardiaques comme la dirofilariose par exemple.

J’espère que j’ai pu répondre à vos questions concernant les dyspnées respiratoires chez les chiens, si vous avez des questions, veuillez me contacter à tout moment via ce formulaire et je m’engage de vous répondre dans les plus brefs délais.

Untitled-1 copy
eduquer son chien en 15 minutes par jour

2 Commentaires

  1. Silvia
  2. Aurélia

Laisser un commentaire

Current ye@r *