Mon chien urine du sang, que faire?

Untitled-1 copy

Untitled-2 copy

Le sang peut apparaître dans l’urine d’un chien à tout âge. Toutefois, ce phénomène est causé par l’âge, par l’hérédité ou par une maladie.  L’âge peut être ainsi un bon indicateur de la cause de la présence du sang dans les urines d’un animal de compagnie.

Le sang dans l’urine est une affection médicalement appelée « hématurie ». Par ailleurs, les chiens peuvent souffrir d’hématurie familiale, ce qui signifie que le sang dans l’urine est héréditaire. Cependant, selon les avis des professionnels, la cause la plus fréquente de sang dans l’urine d’un chien plus âgé est le cancer.

Un autre indicateur peut être le sexe, car le sang dans l’urine peut être causé par une infection des voies urinaires. Les chiennes sont beaucoup plus sensibles que le sexe mâle. Le sang dans l’urine est un symptôme qui peut indiquer diverses causes sous-jacentes, dont certaines sont très graves.

En un mot, le cancer (communément chez les chiens plus âgés), l’hématurie familiale (les chiens plus jeunes) et les infections des voies urinaires (les femelles) sont les véritables causes de la présence du sang dans l’urine d’un chien.

Les symptômes de l’hématurie

Au cas où mon chien urine du sang, vous devez connaître les symptômes pour prendre des précautions et pour éviter les conséquences plus graves. Les symptômes de l’hématurie comprennent le sang dans l’urine. C’est un signe en soi. L’urine teintée de rouge est un des symptômes les plus fréquents. Chez les chiens atteints de cancer, une masse de sang peut être palpée lors d’un examen physique.

Chez les chiens mâles, une prostate hypertrophiée ou douloureuse peut être ressentie lors de l’examen physique. Chez certaines catégories de chiens,  des douleurs abdominales sont fréquentes pour diagnostiquer l’hématurie.

Ainsi, le symptôme primaire est le sang dans l’urine elle-même, qui peut être vu dans une gamme de décoloration, s’étendant de l’ambre au rouge, à l’orange ou au brun. Ce symptôme peut ou non s’accompagner d’une miction anormalement fréquente, d’une douleur ou d’une gêne abdominale  et d’hémorragies.

Souvent, la détection de l’hématurie se produit uniquement lors des examens de santé de routine ou des tests pour un autre problème de santé qui nécessite une analyse d’urine. Il existe d’autres causes possibles pour l’urine décolorée. Il est important de noter que la consommation de betteraves peut causer des urines teintées en rouge, donc si la couleur est le seul indicateur, assurez-vous que votre chien n’a pas consommé de betterave récemment.

Les causes de l’hématurie chez les chiens

 

Si mon chien urine du sang, il peut être atteint d’une infection de la vessie. Dans ce cas, le sang dans l’urine de votre chien peut être causé par une infection de la vessie ou une infection rénale, ou une infection de la prostate ou de l’urètre.

La présence des tumeurs cancéreuses ou non cancéreuses peut causer du sang dans l’urine des chiens. Par ailleurs, l’hématurie peut être provoquée aussi par des calculs rénaux ou de la vessie, car la présence de pierres dans ces organes peut entrainer des saignements dans l’urine du chien.

Une cause de la présence du sang dans l’urine du chien est l’empoisonnement. Si mon chien urine du sang, il peut ingérer une substance toxique comme un rodenticide. Le symptôme principal s’accompagne généralement d’autres symptômes tels que léthargie, la toux, l’intolérance à l’effort, un gonflement de l’abdomen et une grande difficulté à respirer.

L’infection des voies urinaires peut être également l’origine de la présence du sang dans l’urine de votre chien. Cela s’accompagne habituellement de certains des symptômes suivants: une grande difficulté à vider la vessie, une perte du contrôle de la vessie, une douleur en urinant, une forte odeur dans l’urine et un léchage constant de l’orifice urinaire.

Selon l’avis des professionnels ou d’un vétérinaire, la blessure ou un traumatisme physique peut être la cause de l’apparition de sang dans l’urine de votre chien. Si votre chien a subi une blessure récente, assurez-vous de le signaler au vétérinaire.

La maladie de la prostate est également l’origine habituelle de la présence de sang dans l’urine d’un chien.  Le sang dans l’urine de votre chien mâle peut être causé par une maladie prostatique. Il existe sept maladies prostatiques: l’hyperplasie bénigne de la prostate, la métaplasie squameuse, l’hyperplasie kystique, les kystes paraprostatiques, l’infection bactérienne, l’abcès prostatique et le cancer de la prostate.

Si votre chien a une maladie prostatique, il présentera probablement un ou plusieurs des symptômes supplémentaires de la miction laborieuse, de la diminution du débit urinaire et de la difficulté à faire passer les selles.

Par ailleurs, les femelles en chaleur saignent. Bien que le sang ne soit pas dans l’urine puisqu’il provient de la même région, les propriétaires de chiens peuvent parfois confondre le sang de la règle menstruelle avec du sang dans l’urine.

À part les causes habituelles, il existe également des causes systémiques pour la présence du sang dans l’urine de votre chien. Elle est due à une coagulation. Les maladies des voies urinaires supérieures sont causées par une inflammation des vaisseaux sanguins (appelée vascularite).

D’autres maladies peuvent causer la présence du sang dans l’urine d’un animal de compagnie dont la maladie structurelle ou anatomique, comme la maladie rénale kystique et la maladie rénale familiale, les maladies métaboliques, telles que les calculs rénaux, la néoplasie, les maladies infectieuses, la néphrite, le traumatisme, les maladies liées aux voies urinaires inférieures, la maladie inflammatoire dans le rein, les maladies liées à la vessie et urètre, les malformations de la vessie, la maladie bactérienne, les maladies fongiques et virales, les maladies impliquant les organes génitaux, le cancer ou les tumeurs.

Le diagnostic

Si mon chien urine du sang, un diagnostic doit être effectué d’une manière rapide pour ne pas aggraver le cas de votre chien. Dans ce cas, vous devez donner à votre vétérinaire  les antécédents sanitaires et  complets de votre chien, y compris un historique des symptômes, et les incidents possibles qui pourraient causer ce problème de santé du chien. Le vétérinaire peut tirer des indices via un historique de la maladie de votre chien.

Il peut détecter les organes qui peuvent causer cette maladie.  Par la suite, votre vétérinaire effectuera un examen physique approfondi sur votre chien, avec un profil sanguin complet, y compris un profil sanguin chimique, une numération globulaire complète et une analyse d’urine. Chez les chiens mâles, l’examen d’un échantillon d’éjaculation aidera à identifier la maladie prostatique.

De plus, le vétérinaire peut recourir aux tests de bandelette réactive pour le sang. Ils permettent de détecter les globules rouges, l’hémoglobine ou les protéines. Le régime alimentaire sera également considéré. Si vous complétez le régime alimentaire de votre chien avec des vitamines ou autre chose qu’un régime de croquettes régulier, vous devez informer votre vétérinaire, car des doses substantielles de vitamine C (aide ascorbique) peuvent fausser les résultats.

L’échographie et la radiographie peuvent être utiles pour obtenir un diagnostic. Si des lésions de masse sont indiquées, une biopsie peut être nécessaire pour un diagnostic définitif. Une vaginoscopie chez les chiennes, ou une cystoscopie chez les chiens mâles exclura le néoplasie et les problèmes des voies urinaires inférieures.

Il est important d’emmener votre chien chez le vétérinaire dès que vous remarquez des symptômes. Un compte rendu détaillé de l’apparition d’un ou de plusieurs symptômes et de la possibilité de toute blessure récente, de l’ingestion de substance toxique ou de l’ingestion d’aliments nouveaux ou étranges ou d’un nouveau supplément vitaminique aidera grandement le vétérinaire dans le diagnostic.

Un examen physique détaillé sera effectué, et le vétérinaire sera à la recherche d’anomalies potentielles telles que la sensibilité au gonflement ou les excroissances. De plus, une numération globulaire complète sera utilisée pour détecter les taux sanguins et plaquettaires anormaux de globules rouges et blancs, et un profil sanguin chimique sera utilisé pour détecter les niveaux de calcium, phosphore, potassium, déchets azotés, albumine et enzymes hépatiques.

L’analyse d’urine reste le premier diagnostic à réaliser. L’urine de votre chien sera testée pour le pH et analysée pour la teneur en minéraux, la présence de globules rouges, l’hémoglobine et les niveaux de protéines et de glucose.

Si une forte concentration de minéraux peut indiquer des cristaux ou des pierres, l’urine sera examinée au microscope. Le vétérinaire peut exiger un échantillon d’éjaculation de votre chien mâle, dont l’analyse déterminera la présence de la maladie prostatique.

Une vaginoscopie ou une cystoscopie peut être nécessaire afin d’examiner pleinement la santé génitale de votre chien. Si une tumeur est détectée ou suspectée, le vétérinaire peut ordonner une échographie ou une radiographie afin d’identifier complètement la présence d’une tumeur. Dans certains cas, une biopsie sera nécessaire afin de déterminer si une tumeur est bénigne ou maligne.

Les précautions à suivre lors du saignement dans l’urine de votre chien

Les chiens qui sont sous traitement pour une hématurie doivent être étroitement surveillés et encouragés à manger et à boire. Lorsque les chiens prennent des antibiotiques pour une infection des voies urinaires, vous devez le surveiller de près au cas où il y a un changement d’attitude.

Au cas où mon chien urine du sang et vous avez pris les consignes données par le vétérinaire pour sa convalescence, n’oubliez pas de bien suivre toutes les instructions de votre vétérinaire concernant tout autre médicament prescrit. La modification diététique est une partie importante de la gestion de cette maladie. Les recommandations courantes  sont de bien nourrir votre chien avec des aliments en conserve et / ou sur ordonnance. Vous devez l’offrir également de l’eau fraîche.

Les traitements de l’hématurie

Le traitement de l’hématurie dépend du diagnostic et des maladies primaires ou associées qui sont la cause sous-jacente de la maladie. L’infection des voies urinaires peut être associée à une autre maladie comme le cancer, ou des calculs urinaires. Le vétérinaire peut recourir à une prise de l’antibiotique. Les autres infections qui ont causé la présence du sang dans l’urine de votre chien peuvent être traitées avec de l’antibiotique. Vous pouvez distinguer le traitement de choix pour les infections de la vessie, les reins, les voies urinaires et autres infections. Les antibiotiques spécifiques que votre vétérinaire peut prescrire dépendront de l’antécédent sanitaire de votre chien et le site de l’infection.

Les calculs rénaux peuvent être traités par une alimentation faible en protéines, phosphore et magnésium et conçus pour favoriser l’urine acide et encourager l’augmentation de la consommation d’eau, ou dans les cas plus graves, l’enlèvement des pierres par des moyens non chirurgicaux ou chirurgicaux. Quant au traitement des tumeurs, le vétérinaire peut vous référer à un oncologue pour un diagnostic et un traitement plus spécialisés.

Pour l’empoisonnement et la présence du sang dans l’urine de votre chien, le vétérinaire doit connaître la substance ingérée. Il peut effectuer une perfusion intraveineuse pour stabiliser son état.

Au cas où mon chien urine du sang après une blessure ou un traumatisme, le traitement dépendra de l’ampleur et de l’emplacement des dommages internes. Pour le soin de la maladie liée aux prostates, le traitement de la maladie prostatique dépendra du diagnostic. Pour les infections bactériennes primaires ou secondaires, votre chien recevra une antibiothérapie renforcée qui peut être beaucoup plus longue qu’un traitement antibiotique typique.

La chirurgie peut être indiquée pour les cas de calculs urinaires, de néoplasie et de traumatismes des voies urinaires. Les transfusions sanguines peuvent être nécessaires si votre chien a perdu beaucoup de sang.

Si votre chien souffre d’un trouble de la coagulation, l’anticoagulant Heparin peut être utilisé pour le maîtriser.

Les conseils lors d’un soin de l’hématurie chez un chien

Quel que soit le diagnostic, il est très important de suivre les instructions du vétérinaire pour les soins de suivi et de surveillance. Si le symptôme a été déterminé comme étant le résultat d’une anomalie alimentaire, le vétérinaire vous conseillera sur un régime approprié. Il est toujours important de consulter le vétérinaire avant d’ajouter un complément nutritionnel ou vitaminique à l’alimentation de votre chien. Peu importe la cause, il est important de toujours avoir de l’eau fraîche et propre et d’encourager votre chien à rester hydraté.

 

 

Untitled-1 copy
eduquer son chien en 15 minutes par jour

Laisser un commentaire

Current ye@r *